Miser sur la simplicité : un nouvel outil d’auto-évaluation pour une exploitation minière favorisant l’économie d’eau

Hero Image Web_Insight_Water-efficient-mining
Estimated Reading Time: 4 minutes Listen to this
Nirvishee Juggath

Nirvishee Juggath Member Name

Ingénieur séniore en ressources hydriques

Givarn Singh

Givarn Singh Member Name

Ingénieur en ressources hydriques

Dans de nombreux pays où l’eau est rare, les grands consommateurs d’eau comme l’industrie minière font l’objet d’une attention grandissante de la part des autorités, des investisseurs et des collectivités locales. Lorsqu’il y a trop peu d’eau et de nombreux besoins concurrents, la gestion durable de l’eau est une priorité urgente et une responsabilité partagée.

L’Afrique du Sud est un excellent exemple d’un pays aux prises avec des problèmes d’eau qui mène un combat pour éviter les crises dans ce domaine. Le pays doit faire face aux effets potentiels de la sécheresse causée par les changements climatiques, en plus de composer avec une population croissante, qui fait augmenter la demande en eau, tout en assumant un héritage de répartition inéquitable de l’eau et de détérioration des sources d’eau. Dans cette situation, distribuer l’eau de façon juste à tous les utilisateurs est un défi de taille. Dans le cas des mines sud-africaines, qui dépendent fortement de l’eau, l’obtention d’une plus grande allocation d’eau exige maintenant des preuves d’une gestion responsable et optimale de l’eau.

Un nouvel outil pour une utilisation responsable, efficiente et conforme de l’eau

Afin d’aider les sociétés minières à gérer et à conserver l’eau, Golder a travaillé avec Minerals Council South Africa à l’élaboration d’un outil convivial d’auto-évaluation du bilan hydrique. L’outil d’auto‑évaluation de la conservation de l’eau et de la gestion de la demande en eau est le premier du genre à être mis au point par une association minière et intègre les pratiques exemplaires existantes de l’industrie. Il a été conçu pour appuyer et simplifier la mise en œuvre par l’industrie minière sud-africaine des lignes directrices nationales sur la conservation de l’eau et la gestion de la demande en eau, que Golder a également contribué à élaborer, mais qui peuvent être appliquées à n’importe quelle exploitation minière dans le monde.

L’outil est une interface prenant la forme d’une feuille de calcul dans laquelle l’utilisateur saisit un éventail de données opérationnelles et sur l’eau, y compris les caractéristiques de l’exploitation minière, son approvisionnement en eau provenant de diverses sources, la consommation d’eau pour toutes les activités, ainsi que le volume et la portée de ses rejets. Ces renseignements relatifs à la mine peuvent être aussi simples ou détaillés que possible. L’outil applique une méthode structurée afin d’établir un bilan hydrique uniforme et vérifiable relativement au site minier et calcule les niveaux de base et les cibles d’efficacité de l’utilisation de l’eau pour la mine en fonction d’une série d’indicateurs.

À partir de ces résultats, la mine peut explorer des moyens de réduire, de réutiliser et de recycler l’eau, afin d’atteindre ses propres cibles sur une période de cinq ans, conformément aux normes et aux objectifs de gestion de l’eau de l’entreprise, et peut prédire sa performance en fonction des améliorations ciblées. L’outil permet de comparer les objectifs et les cibles de la mine avec les critères de référence de l’industrie. Le plan quinquennal de conservation de l’eau et de la gestion de la demande en eau qui en découle comprend des échéanciers et des budgets aux fins de la mise en œuvre des activités et des initiatives de réhabilitation cernées, qui visent à accroître l’efficacité, la réutilisation ou le recyclage, fournissant ainsi une base claire pour le suivi interne, les rapports et les comparaisons au fil du temps.

Les cibles du plan peuvent être mises à jour annuellement en fonction des objectifs modifiés ou du bilan hydrique à jour. Comme les mises à jour sont très simples à mettre en œuvre, la gestion continue de l’eau devient plus facile. L’outil traite également de la qualité des données saisies, selon que les données ont été mesurées, modélisées, calculées ou estimées et compte tenu de la proportion de données saisies. L’amélioration de la précision des données sur l’eau peut être indiquée visuellement.

La qualité de l’eau utilisée dans une mine peut aussi faire l’objet d’un classement et être présentée sous la forme d’une tendance dans le cadre du plan quinquennal. L’eau adaptée à un usage déterminé est prise en compte au moment de l’allocation à diverses fins de l’eau. Cela permet de lancer des initiatives ciblées de traitement et de réutilisation de l’eau et de réduire le coût des étapes de traitement inutiles.

Analyse comparative de l’intendance de l’eau

Certaines sociétés minières utilisent peut-être déjà des modèles et des outils qu’elles ont elles-mêmes élaborés en fonction de leur situation particulière, mais une normalisation à l’échelle de l’industrie fait défaut. L’outil d’auto‑évaluation de la conservation de l’eau et de la gestion de la demande en eau peut être un complément au modèle interne d’une société minière et favoriser l’uniformité des calculs et des rapports liés à l’eau, non seulement pour une société minière en particulier, mais aussi pour l’ensemble de l’industrie, ce qui améliore les possibilités d’analyse comparative à l’échelle de l’industrie.

Pour l’industrie minière, l’amélioration continue en tant qu’utilisateur et gestionnaire responsable de l’eau débute par la compréhension des relations entre l’approvisionnement en eau, la consommation, le recyclage et les rejets d’une mine. Sur la base de ces connaissances, des possibilités d’optimiser l’efficacité de l’utilisation de l’eau peuvent être cernées. Quelle que soit l’envergure de la mine ou son emplacement, adopter une approche transparente, uniforme et complète en matière de gestion de l’eau, comme celle que propose l’outil d’auto évaluation de la conservation de l’eau et de la gestion de la demande en eau, est utile au bout du compte. C’est aussi un pas en avant vers l’intendance de l’eau, l’équité en matière d’eau et la durabilité, ainsi que pour le bien des collectivités et de l’environnement, maintenant et à l’avenir.

RESSOURCES

About the Authors

Nirvishee Juggath

Nirvishee Juggath Member Name

Ingénieur séniore en ressources hydriques

Givarn Singh

Givarn Singh Member Name

Ingénieur en ressources hydriques

DÉCOUVRIR

Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information