Nouveaux mélanges d’asphalte prolongeant la durée de vie de routes et de pistes de course – et crédits LEED

Aerial view of overpass

par Ludomir Uzarowski, Ph. D., Eng.
Associé principal, spécialiste des chaussées et matériaux

Les travaux de construction et de réparation de chaussées ont beau être essentiels, les usagers de la route et les entreprises ont horreur des ralentissements de la circulation, sans parler des hausses du prix du carburant et de l’augmentation des dépenses connexes des entreprises.

Mes collègues de Golder et moi-même, qui possédons conjointement plus de 40 années d’expérience dans le domaine des matériaux asphaltiques et des applications industrielles, avons collaboré avec des universités et des fournisseurs de premier plan pour mettre au point de nouvelles technologies qui exigent moins de temps et qui sont moins coûteuses que l’asphalte classique. Dans le cadre de votre prochain projet d’infrastructure ou de pavage, il pourrait être avantageux pour vous de recourir à l’un des matériaux de chaussée mentionnés ci-dessous :

1. Chaussée perpétuelle : Il s’agit d’une structure de chaussée idéale pour les voies très fréquentées, par exemple les autoroutes achalandées, qu’il n’est pas envisageable de fermer à intervalles réguliers aux fins de travaux d’entretien ou de réfection. Nous avons conçu une structure de chaussée durable — c’est-à-dire d’une durée de vie d’au moins 50 ans — dont seule la surface doit être remplacée. Par comparaison, une structure de chaussée d’asphalte classique exige fréquemment d’importants travaux de réfection au cours d’une période de 20 ans.

Grâce à sa vaste expérience en matière d’utilisation de chaussées perpétuelles, Golder s’est vu attribuer le prestigieux prix Willis-Chipman des Consulting Engineers of Ontario pour le tronçon d’autoroute de 7,5 kilomètres dans la vallée de Red Hill Creek, en Ontario.

2. Mélange d’asphalte pour piste de course : Sollicitée par des propriétaires de pistes de course dont l’asphalte se dégradait et devait être réparé à peine un mois après avoir été posé, Golder a collaboré avec des fournisseurs chevronnés afin d’élaborer une formulation d’asphalte capable de répondre aux exigences d’une piste de course. Le mélange d’asphalte nouvellement conçu a été posé et, après trois ans d’utilisation, il tient toujours le coup, et aucune réparation n’a été requise. Des activités particulières de mise à l’essai et de conception de produit ont débouché sur la mise au point d’un mélange d’asphalte qui offre une excellente résistance à des forces de cisaillement très élevées, particulièrement celles induites par des virages abrupts et une chaleur intense. Les propriétaires des pistes de courses de Formule 1 et de NASCAR qui ont utilisé cet asphalte n’ont pas eu besoin d’effectuer de travaux d’entretien depuis plus de 30 mois, et les pilotes ont mentionné que le revêtement leur avait permis d’améliorer leurs performances de plusieurs secondes.

3. Chaussée de couleur claire conforme aux normes LEED : Par le passé, seul l’aménagement d’une « chaussée poreuse » ou d’une chaussée en béton permettait d’obtenir des crédits relatifs à la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Golder a mené des recherches poussées en vue de mettre au point un mélange d’asphalte pouvant satisfaire à l’exigence selon laquelle une chaussée de couleur claire doit présenter un « indice de réflexion solaire » (IRS) de 29. En général, l’IRS d’une chaussée en asphalte est presque nul. Un IRS de 29 répond aisément aux exigences préalables à l’obtention de crédits LEED. Un revêtement de couleur claire atténue les effets des îlots de chaleur urbains, ce qui peut être un facteur important de la réussite d’un projet.

Bien entendu, tout projet de pavage commence par de solides essais et travaux géotechniques. Le choix de la structure de chaussée adéquate représente l’étape suivante, et Golder possède de précieuses connaissances qui vous aideront à prendre une décision à cet égard.

Si vous souhaitez discuter de vos besoins à ce chapitre, n’hésitez pas à communiquer avec moi à l’adresse suivante : Ludomir_Uzarowski@golder.com.


Ludomir Uzarowski, Ph. D., est titulaire d’une maîtrise en génie routier de l’École polytechnique de Gdansk (Pologne), obtenue en 1974; d’une deuxième maîtrise en génie routier, obtenue en 1994 à l’Université de Nottingham (Royaume-Uni); et d’un doctorat en génie des chaussées de l’Université de Waterloo (Canada), obtenu en 2006. Récipiendaire du prix Willis-Chipman, Ludomir est également ingénieur professionnel enregistré en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta. En outre, il occupe un poste de professeur auxiliaire au sein du département de génie civil et environnemental de l’Université de Waterloo. Ludomir mène partout en Amérique du Nord et du Sud des consultations auprès de clients à propos d’une vaste gamme de défis techniques liés aux chaussées et aux matériaux, et il met à profit son expertise dans le cadre de projets menés dans le monde entier par Golder.

Related Insights

Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information