COVID-19 : dix éléments que les chefs d’entreprise devraient prendre en considération

Andreas Wagner Member Name

Responsable et associé principal des pratiques de santé et de sécurité en matière d’environnement

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, Golder aide ses clients à identifier les risques opérationnels et à élaborer des plans de continuité. En tant qu’entreprise mondiale avec des bureaux sur six continents, nous avons pu constater les répercussions de cette crise sans précédent sur notre personnel, nos clients et nos communautés. Parce que nous travaillons sur cette crise depuis les premiers cas de COVID-19 en Chine continentale, nous pouvons nous targuer d’une expérience durement acquise dans la gestion pendant une pandémie.

Il existe des mesures simples et stratégiques que les organisations doivent prendre pour répondre aux changements provoqués par la COVID-19. Vous trouverez ci-dessous dix éléments que les chefs d’entreprise devraient prendre en considération lorsqu’ils planifient leurs activités actuelles et futures :

1. Être prêt à évaluer, gérer et documenter les risques

Étant donné que les entreprises poursuivent leurs activités et que l’exposition des employés à l’extérieur du lieu de travail ne peut être contrôlée, le risque doit être reconnu et géré. Les organismes de santé publique fournissent souvent des recommandations.
Par exemple, aux États-Unis, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) et l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) ont recommandé aux entreprises d’évaluer les risques qu’un employé contracte la COVID-19 dans le cadre de ses activités professionnelles quotidiennes. La reconnaissance des expositions sur le lieu de travail pourrait aider à atténuer les risques en mettant en œuvre de nouvelles pratiques et politiques de travail au sein de l’organisation.

Documentez ce que vous faites maintenant, même lorsque les directives et les recommandations sont constamment mises à jour avec de nouvelles informations. Ces documents seront importants plus tard lorsque des questions concernant la diligence raisonnable et la conformité seront probablement soulevées.

2. Comprendre la nécessité d’un programme de surveillance médicale

Étant donné que la COVID-19 peut toucher toutes les industries, quelles que soient leurs activités, les entreprises devront évaluer et déterminer la nécessité et l’applicabilité d’un programme de surveillance médicale. Par conséquent, les employeurs doivent bien comprendre les lois et les normes professionnelles qui peuvent engendrer la nécessité d’une surveillance médicale, y compris la nécessité de vérifier que les travailleurs sont médicalement aptes à utiliser l’équipement de protection individuelle qui peut désormais être requis pour faire leur travail.

3. Déterminer la meilleure façon de protéger les employés

Pour continuer à exercer leurs fonctions, de nombreux employés ont besoin d’une protection supplémentaire. En tant qu’employeur, vous devez non seulement prendre les mesures appropriées pour protéger vos employés, mais vous devez le faire conformément aux lois et règlements en vigueur, notamment en ce qui concerne la protection respiratoire. Il est essentiel de choisir une protection respiratoire appropriée en fonction des tâches de l’employé et de son exposition, et de s’assurer que la protection est bien ajustée.

4. Élaborer ou mettre à jour les politiques de travail à domicile

De nombreuses autorités gouvernementales conçoivent et mettent en œuvre des pratiques de quarantaine volontaire. Pour poursuivre leurs activités, les entreprises doivent élaborer ou mettre à jour leurs politiques de travail à domicile afin de garantir le respect des lois du travail applicables et de réduire le nombre de demandes d’indemnisation pour blessures et maladies à l’avenir. Compte tenu du fait que certains chercheurs soulignent la nécessité de pratiquer un certain degré de distanciation physique de façon intermittente dans un avenir prévisible, les politiques et procédures pertinentes doivent être clarifiées dès maintenant.

5. Définir ou mettre à jour des politiques de retour au travail

À mesure que les employés se remettent de leur congé en raison de la COVID-19 soupçonnée ou confirmée, des protocoles doivent être mis en place pour accueillir les employés concernés sur leur lieu de travail tout en confirmant que ceux-ci ne présentent pas de symptômes et qu’ils ont été autorisés à travailler par un professionnel de la santé ou par les autorités locales. Le contrôle de la température des employés et le port de masques peuvent devenir un mode de vie normal, du moins au début. Assurez-vous d’avoir des questionnaires propres au site et au travail pour vous aider à documenter les procédures de retour sur le site. Vous devrez peut-être aussi établir des protocoles d’isolement au travail pendant une certaine période, immédiatement après la réintégration au travail de tout employé qui avait été considéré comme un cas soupçonné, probable ou confirmé de la COVID-19.

6. Mettre en œuvre les meilleures pratiques d’hygiène industrielle pour les équipements de protection individuelle

Avec la demande croissante en équipements de protection individuelle (EPI), les employeurs confrontés à des pénuries peuvent recevoir des instructions des organismes de réglementation pour réutiliser les EPI ou utiliser des EPI périmés. Si tel est le cas, il est impératif d’établir et de documenter les protocoles de désinfection et les critères de réutilisation des EPI. Ces protocoles de désinfection et de réutilisation doivent être analysés avec soin en fonction du niveau d’exposition précis correspondant aux fonctions de l’employé. Un manque de planification stratégique et de formation pour l’utilisation des EPI pourrait entraîner l’exposition des employés.

7. Confirmer que vos bâtiments sont aptes à être réoccupés

Une désinfection et un nettoyage approfondis de votre lieu de travail seront nécessaires à la suite d’un cas confirmé ou suspecté de COVID-19. Les employeurs devront élaborer ou revoir les protocoles de nettoyage et de désinfection propres au site pour s’assurer qu’ils sont conformes aux orientations actuelles en matière de pratiques exemplaires, et mener des procédures de nettoyage et de désinfection sur le lieu de travail. Il sera également important de procéder à des inspections visuelles et à des tests sur le site pour déterminer la propreté avant sa réoccupation.

8. Concevoir un plan pour assurer la sécurité des bâtiments vides

L’amélioration des protocoles de nettoyage et de désinfection est importante, mais la réoccupation des bâtiments après les ordres d’arrêt obligatoire nécessite un entretien et un fonctionnement continus et minimaux des systèmes critiques des bâtiments afin d’éviter les problèmes d’humidité et la croissance de moisissures, ainsi que l’amplification des agents pathogènes d’origine hydrique tels que la légionelle dans les tours de refroidissement et les systèmes de distribution d’eau potable. Il est important que les ingénieurs de votre bâtiment et le personnel des installations examinent le fonctionnement actuel des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) et des systèmes de distribution d’eau pour s’assurer que la qualité de l’environnement intérieur (QEI) du bâtiment est correctement préservée pendant l’arrêt temporaire. Cela peut également inclure la réalisation d’évaluations des risques avant l’occupation du bâtiment, y compris la vérification de la qualité de l’environnement intérieur et des systèmes d’eau.

9. Repenser la conception des bâtiments après la COVID-19

Cette pandémie nous montre que les bâtiments peuvent jouer un rôle important dans la réduction des risques liés aux différents modes de transmission de maladies. En fait, ce qui était autrefois considéré comme une QEI acceptable peut ne plus être satisfaisant, ce qui nécessite de nouvelles approches en matière de conception et de pratiques exemplaires pour améliorer la QEI. Dans cette optique, il se peut que la conception des bâtiments commence à intégrer des capteurs sans contact et même la technologie de l’intelligence artificielle (IA) pour réduire la transmission de maladies.

La conception des bâtiments peut également commencer à refléter les progrès informatiques en matière de travail à distance. Alors que les entreprises cherchent à réduire au minimum les coûts immobiliers avec des tendances de conception telles que les bureaux partagés et les bureaux à aire ouverte, les concepteurs de bâtiments pourraient chercher à intégrer des revêtements antimicrobiens et des matériaux de soins de santé dans les espaces quotidiens. Étant donné que les avantages d’un bâtiment sain en termes d’amélioration de la productivité, de fidélisation des employés, de recrutement d’employés et de réduction des congés de maladie sont indéniables, une sensibilisation accrue à la conception d’un bâtiment et à son incidence sur la santé peut accroître la demande d’espaces de travail plus performants et mieux conçus.

10. Évaluer les options à partir d’une position de force

Lorsqu’il s’agit de protéger les employés, il est impératif de mettre en place des protocoles appropriés. Depuis le début de la pandémie, les entreprises sont bombardées d’offres de solutions rapides pour répondre à des besoins urgents. Dans de nombreux cas, ces solutions rapides ne sont pas les mieux adaptées. Nos clients constatent qu’une évaluation minutieuse par des professionnels agréés peut leur apporter des solutions qui fonctionnent dans leur cadre actuel. Dans le cadre de nos efforts pour aider nos clients à faire face à cette pandémie mondiale, notre équipe SSE collabore avec notre équipe de solutions numériques pour exploiter la technologie actuelle de nos clients ou les aider à choisir les outils appropriés afin de gérer les données, les processus et autres informations critiques.

L’équipe de Golder, composée d’hygiénistes industriels, de toxicologues, de professionnels de la sécurité, d’experts en SSE et de professionnels des logiciels EMIS (systèmes d’information de gestion de SSE), peut vous aider à élaborer et à mettre en œuvre des programmes et des protocoles pour protéger vos employés et votre entreprise des conséquences directes et indirectes de la COVID-19.

Inscrivez-vous afin de recevoir par courriel des nouvelles, des renseignements au sujet de webinaires à venir, des conseils en matière de leadership éclairé, ainsi que d’autres informations précieuses de la part de Golder.

Andreas Wagner Member Name

Responsable et associé principal des pratiques de santé et de sécurité en matière d’environnement

À Propos De L’auteur

Perspectives Connexes

Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information