De l’enclos à l’assiette : pérennisez votre chaîne d’approvisionnement en Asie

Andrew Hart Member Name

Spécialiste sénior de l’environnement

Garett Hall

Garrett Hall Member Name

Associé principal et spécialiste en environnement

Avec l’augmentation du budget des ménages et des revenus disponibles en Asie, les consommateurs recherchent des aliments et des boissons frais, ainsi que transformés, de grande qualité et se tournent vers des marchés internationaux réputés pour des fruits et légumes sains et salubres. Il s’agit d’une occasion en or pour les entreprises du secteur de l’agriculture, des aliments et des boissons (AAB) qui souhaitent augmenter leurs exportations vers l’Asie.

Toutefois, il est important de tenir compte des caractéristiques et des demandes particulières du marché asiatique, notamment celles de la Chine, lorsque vient le moment de planifier, ou d’accroître, l’expansion de l’offre à l’étranger. Les entreprises qui aspirent à s’engager sur ces marchés doivent élaborer des stratégies pour pérenniser leurs chaînes d’approvisionnement afin d’assurer sa qualité, sa résilience et sa sécurité, ainsi que d’assurer le renouvellement de l’approvisionnement et le maintien de la valeur des actifs à long terme.

Maintenir la qualité

La qualité est un facteur clé qui permet à certains produits importés de se distinguer et d’ainsi obtenir un avantage sur la concurrence. Un bon exemple de l’impact de ce facteur peut être observé dans le marché des préparations pour nourrissons, pour lesquelles la demande des produits de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et d’autres pays a connu une croissance exponentielle en Chine, en raison d’une combinaison de défauts dans les produits fabriqués en Chine et des normes de qualité perçues comme plus élevées en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Ce n’est pas seulement la perception selon laquelle un produit est d’une qualité supérieure qui fait augmenter la demande. Les contrôles appliqués par les producteurs dans les pays développés pour gérer des risques tels que la présence de toxines, d’agents de contagion ou de contaminants émergents sont, pour le moment du moins, considérés comme supérieurs par rapport à ceux de nombreux marchés asiatiques. Il est essentiel de bien comprendre ces contrôles et de les appliquer à tous les éléments de la chaîne d’approvisionnement alimentaire pour maintenir la croissance de l’offre dans les marchés asiatiques.

Pour améliorer les rendements et la productivité des terres, les entreprises d’AAB doivent faire preuve de diligence raisonnable lorsqu’elles utilisent de l’eau récupérée ou recyclée et des amendements agricoles, comme les biosolides ou le biocharbon, qui peuvent contenir des contaminants. Sans les vérifications appropriées, une propriété agricole jusqu’alors saine pourrait aisément devenir contaminée et ainsi ternir l’idée de qualité perçue dans les marchés asiatiques.

Veiller à ce que les fermes où l’on cultive des fruits et légumes soient exemptes de toute contamination inacceptable et de tout problème environnemental antérieur n’est que le début. Les produits laitiers, par exemple, devraient respecter les normes du Codex Alimentarius, approuvées par l’Organisation mondiale de la Santé, concernant les contaminants et les toxines. Atteindre ces normes exige que les processus tout au long de la chaîne d’approvisionnement soient dénués de contaminants et se fassent dans le respect de l’environnement. Ainsi, les installations de production et les réseaux de distribution devraient être situés dans des emplacements non seulement exempts de contamination actuelle, mais aussi dotés de zones tampons adéquates pour les protéger contre tout empiétement et toute contamination possibles, comme les zones industrielles externes qui existent actuellement ou qui pourraient être aménagées.

Renforcer la résilience et la sécurité

Les questions de résilience et de sécurité sont fondamentales pour assurer l’avenir de toute activité du secteur de l’AAB dans n’importe quel marché. Pour maintenir les chaînes d’approvisionnement, il est essentiel de prévoir les variations que les changements climatiques et l’urbanisation engendreront.

L’accès à des sources d’eau renouvelables et variées tout au long de la durée de vie d’une installation est essentiel à son exploitation durable. La réduction des besoins en eau et l’identification d’autres sources d’eau potentielles comme l’eau traitée, récupérée ou d’origine souterraine devraient faire partie des préoccupations.

Le maintien de la productivité de la terre est un autre élément essentiel pour assurer la durabilité et la longévité. Il est important de trouver des façons novatrices de conserver ou de restaurer la qualité des sols, dont le retour des nutriments à la terre, la recherche de nouveaux engrais sans danger pour l’environnement, ou l’exploration de pratiques exemplaires en matière d’efficacité agricole et de gestion des terres.

Compte tenu de l’augmentation de la population, il est également essentiel de protéger les terres arables de haute qualité contre la menace constante que pose l’expansion urbaine. Les entreprises du secteur de l’AAB devront collaborer de plus en plus fréquemment avec les offices d’aménagements et les gouvernements pour défendre leurs intérêts, non seulement à des fins d’exportation, mais aussi pour maintenir la production alimentaire requise par les populations locales croissantes. Des pratiques éprouvées et significatives de responsabilité sociale et de développement durable seront également essentielles à l’obtention et au maintien d’un « permis social d’exploitation » auprès des populations locales.

Assurer le renouvellement de l’approvisionnement

Pour assurer l’approvisionnement au sein d’un climat en changement, des réseaux décentralisés de production en étoile seront nécessaires. Dans de tels réseaux, les baisses de rendement de certains sites peuvent être compensées par la croissance d’autres, puisque tous ces sites alimentent les installations de production et de distribution centralisées.

Compte tenu de la réduction constante des marges de profit et de l’intensification de la concurrence, la viabilité des entreprises dépendra également de l’efficacité du transport des produits vers les marchés. Les centres de production et de distribution devraient être situés de façon stratégique par rapport aux réseaux d’approvisionnement et aux marchés de consommation, et la logistique devrait s’articuler de façon à assurer la rapidité d’exécution, l’efficacité et l’accessibilité aux marchés de consommation.

Les entreprises du secteur de l’AAB auront également besoin que leurs fournisseurs demeurent productifs et viables, surtout dans le cas d’ingrédients essentiels aux activités pour lesquels il n’y a aucun autre fournisseur viable. Cela est d’autant plus crucial pour les ingrédients qui sont essentiels au goût ou à la qualité du produit et qui le distinguent de sa concurrence. Par conséquent, il est dans l’intérêt des entreprises du secteur de l’AAB de ne pas évaluer les fournisseurs uniquement en fonction de leur performance commerciale, mais aussi de les aider à appliquer des solutions efficaces qui leur permettront de maintenir leur propre viabilité. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’acquérir un fournisseur dont la contribution à la chaîne d’approvisionnement est irremplaçable.

Un autre aspect de la pérennisation de la chaîne d’approvisionnement pourrait consister en l’adoption de mesures d’assistance envers les fournisseurs externes qui les aideront à améliorer leur propre rendement, en particulier là où les niveaux d’innovation technologique et de contrôle systématique de la qualité et les normes environnementales sont inférieurs et où la culture de sécurité n’est pas aussi forte.

Maximiser la valeur des actifs

Dans toute entreprise du secteur de l’AAB, certaines installations atteindront leur fin de vie utile. Néanmoins, il est possible pour ces installations en fin de vie utile de continuer à ajouter de la valeur à l’entreprise générale.

La planification stratégique en amont du renouvellement des actifs, plutôt qu’un simple désinvestissement, peut présenter des occasions de générer des revenus. Il est possible de trouver un nouvel usage bénéfique et intéressant pour un actif, en particulier lorsque celui-ci est bien situé par rapport à des zones stratégiques de croissance résidentielles ou commerciales, ou à des développements d’infrastructures essentielles comme des ports ou des gares.

Mener au terme

En Asie, la demande pour des aliments salubres, nutritifs, diversifiés et de haute qualité ne fera que suivre l’augmentation de la population et des revenus. Pour s’assurer d’une place dans ce marché en pleine effervescence des produits alimentaires de confiance, les entreprises du secteur de l’AAB devront compter sur des chaînes d’approvisionnement capables de gérer des risques complexes à mesure qu’ils émergent et de réagir aux conditions changeantes de l’environnement et des marchés.

La prise en compte de toutes les questions dont nous avons discuté ici est un grand pas dans la bonne direction. L’objectif est ultimement de rendre le cheminement durable, maintenant ou à l’avenir, quelle que soit la distance entre l’enclos et l’assiette.

Andrew Hart Member Name

Spécialiste sénior de l’environnement

Garett Hall

Garrett Hall Member Name

Associé principal et spécialiste en environnement

About the Authors

Perspectives Connexes

Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information