Recherche et développement liés aux PFAS chez Golder

Stefano Marconetto

Ingénieur en environnement de niveau senior, responsable des pratiques et services en matière de PFAS au niveau mondial chez Golder.

Comme un nombre croissant de clients et d’organismes de réglementation à l’échelle mondiale cherchent à répondre aux préoccupations sanitaires et environnementales liées aux alkyles perfluorés et polyfluorés (PFAS), Golder s’engage à découvrir de nouvelles manières de résoudre les problèmes liés à cette classe de contaminants d’intérêt émergent. Depuis les quelques dernières années, nos scientifiques mènent des projets de recherche et de développement en collaboration avec des industries, établissements universitaires et gouvernements partout dans le monde, et les résultats s’avèrent prometteurs. Les PFAS constituent un groupe de produits chimiques synthétiques d’usage généralisé qui sont potentiellement dangereux pour la santé humaine et l’environnement, même à de faibles concentrations. Au cours des 50 dernières années, des milliers de PFAS ont été mis au point pour divers procédés et produits industriels dans un éventail de segments de marché, dont le secteur public, les infrastructures, les transports, la fabrication, le gaz et le pétrole, et les mines.

La gestion des PFAS représente un défi notamment en raison du nombre de PFAS existants et des propriétés chimiques et physiques particulières de chaque groupe, lesquelles ont une incidence sur la migration et la dispersion des substances dans le sol, les sédiments et l’eau. Même avec tout le travail déjà accompli, certaines incertitudes demeurent sur la circulation des PFAS et leur toxicité environnementale, ainsi que sur les méthodes de décontamination efficaces.

Voici un résumé des progrès de Golder en matière de recherche et de développement.

Pour les essais et examens préalables, Golder mène deux projets de recherche en collaboration avec des organisations de renommée mondiale.

  • Échantillonneur passif de PFAS : Ce projet de recherche permet de mesurer la teneur en PFAS ioniques et neutres dans les eaux souterraines, de surface et interstitielles. L’objectif consiste à fournir une méthode de surveillance quantitative et temporelle, ce qui représenterait une percée importante pour les évaluations des sites et des risques. Cette méthode permettrait également de mesurer la fraction dissoute faisant augmenter le niveau de toxicité, d’améliorer les seuils de détection et de réduire le risque de contamination croisée ainsi que le temps requis sur le terrain. De plus, elle ne requiert aucune élimination des eaux ni perturbation des colonnes d’eau.
  • Outils d’analyse, devenir et transport, et toxicité : Ce projet de recherche consiste à mettre au point et à optimiser des protocoles d’analyse de nouveaux PFAS et de contrôle de la teneur totale en fluorures organiques, à mieux comprendre le devenir des PFAS à structure différente en étudiant la mobilité et les paramètres ayant une incidence sur la spéciation, à étudier les facteurs de toxicité et à déterminer une stratégie d’analyse chimique et biologique axée sur les effets, qui repose sur des études mécanistes et des principes métabolomiques.

Quant au traitement des PFAS dans les eaux, résiduelles ou autres, nous travaillons sur un projet novateur visant à détruire ces substances plutôt que de simplement les transférer.

  • Électrooxydation : Ce projet de recherche porte sur l’utilisation d’électrodes durables de bore dopé au diamant, lesquelles génèrent des radicaux hydroxyles, pour détruire les PFAS dans l’eau sans produits chimiques ni filtres usés, matière d’adsorption ou boues. Golder mène ce projet en collaboration avec le Département de génie civil de l’Université McGill.
  • Traitement au plasma ionisé à basse température : Ce projet de recherche porte sur la mise en collision d’un mélange de gaz ionisés à basse température, soit des composés azotés et de l’oxygène réactif, avec des molécules de gaz et d’eau pour générer des électrons, ions et radicaux secondaires, ce qui détruit les PFAS. Le but est de détruire les PFAS directement dans l’eau où ils sont concentrés.
Recherches sur les PFAS : au-delà des frontières de la découverte scientifique

L’équipe de recherche et de développement en PFAS de Golder regroupe des ingénieurs, des scientifiques et des experts en traitement des eaux qui possèdent plusieurs années d’expérience avec les PFAS. Leur objectif est de trouver des réponses aux questions des clients, des entreprises et des collectivités aux prises avec ces contaminants.

Nous envisageons des options de stabilisation et de destruction des PFAS pour le traitement et la réhabilitation des sols.

  • Broyage à boulets : En partenariat avec l’Université Queen’s, le Collège militaire royal du Canada et une entreprise pétrolière et gazière mondiale, nous avons mené une recherche sur la destruction des PFAS dans le sol par broyage à boulets. Les résultats observés sont prometteurs, car on a constaté une destruction considérable de tous les PFAS mesurés en laboratoire et dans les sols sur le terrain. Golder collabore maintenant avec l’équipe de recherche pour optimiser la solution et la mettre à l’échelle, puis la mettre en œuvre sur le terrain. Une demande de brevet a été déposée.
  • Solidification et stabilisation : Ce projet de recherche consiste à tester des méthodes d’amendement in situ des sols et de gestion des PFAS résiduelles après le traitement des eaux.

À ce jour, nos travaux en cours et nos résultats prometteurs ont permis de trouver des solutions de pointe pour repousser les limites de la découverte scientifique et ainsi fournir des services rentables à nos clients partout dans le monde.

Pour suivre l’évolution de nos projets de recherche sur les PFAS et recevoir d’autres communications intéressantes, abonnez-vous à notre infolettre ici.  

Pour en savoir davantage :

  • Si vous voulez connaître les détails sur chacun des projets de recherche décrits ci-dessus et voir une liste des responsables en recherche et développement en PFAS de Golder qui ont contribué à cet article, téléchargez ce PDF (en anglais).
  • Les représentants des médias peuvent écrire à media_relations@golder.com pour demander un entretien avec un membre de notre équipe de recherche en PFAS.

Stefano Marconetto

Ingénieur en environnement de niveau senior, responsable des pratiques et services en matière de PFAS au niveau mondial chez Golder.

À Propos De L’auteur

Related Insights

Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information