RENSEIGNEMENTS SUR LE PROJET

Enquête sur les PFAS dans les aéroports : Exploration de nouveaux facteurs de risque sur le plan humain et environnemental

Client
Confidentiel

Location
Amérique du Nord

Description

L’une des applications les plus courantes des alkyles perfluorés, mieux connus sous l’acronyme anglais « PFAS », a pour lieu les aires d’exercices d’incendie (AEI) des aéroports. Récemment, un ministère a demandé à Golder de procéder à la présélection et au classement théoriques d’une centaine aéroports afin d’établir un ordre de priorité pour des investigations futures sur les PFAS relativement aux impacts provenant des AEI. L’outil de présélection était fondé sur les réponses à une quarantaine de questions portant sur des données historiques liées à l’utilisation des PFAS et aux conditions des sites. Ces questions portaient notamment sur la construction, l’infrastructure et l’utilisation des AEI, l’hydrologie/hydrogéologie et le transport de contaminants connexe, la présence, le type et la distance des récepteurs, ainsi que l’implication des intervenants.

L’outil de présélection a permis d’obtenir une cote de classification numérique pour chaque AEI (plus la cote était élevée, plus il était probable que les PFAS aient un impact sur les récepteurs humains ou écologiques, ou encore sur les propriétés). Pour chaque site, nous avons élaboré une fiche sommaire afin de regrouper les données clés cernées dans le cadre de l’examen théorique et de produire un modèle de site conceptuel concis décrivant les sources de PFAS, le transport et les éventuels récepteurs, ainsi que d’établir des emplacements préliminaires d’investigation pour tous les milieux environnementaux applicables.

Voici certains des renseignements que nous avons jugés les plus importants pour le classement des sites en fonction des risques :

  • Quantité de mousse à formation de pellicule aqueuse utilisée et durée du rejet;
  • Présence possible de sources secondaires de PFAS;
  • Lieux de rejet (avec recouvrement/sans recouvrement);
  • Présence d’eau de surface;
  • Puits d’eau ou aquifères fragiles en ce qui a trait au transport des contaminants;
  • Réhabilitation antérieure (conséquences positives ou négatives, plus souvent négatives);
  • Présence de récepteurs humains ou écologiques sensibles.

Le client a utilisé les résultats de la présélection et du classement pour faciliter l’identification, la gestion et la réduction des risques. Nous avons classé les sites par ordre de priorité aux fins d’investigation à court terme, ou encore à moyen ou long terme, et certains de ces sites ont été rayés de la liste d’investigation en raison de la probabilité négligeable d’un impact.

Cette approche proactive a aidé à gagner la confiance des intervenants concernés et à régler les questions de conformité auprès des organismes de réglementation.


Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information