Pipeline de raccordement King’s North




RENSEIGNEMENTS SUR LE PROJET

Client
TransCanada

Location
Toronto, Brampton et Vaughan (Canada)

Description

Préservation de l’environnement durant la construction d’un pipeline

Golder a été embauchée à titre de maître d’œuvre pour la prestation de services de planification environnementale, d’obtention des permis environnementaux et d’évaluation environnementale de site ainsi que de services géotechniques, en vue de l’installation d’un nouveau pipeline de gaz naturel d’environ 11 kilomètres entre les villes de Toronto et Vaughan.

Une fois obtenue l’approbation réglementaire, Golder a fourni un soutien environnemental à la construction, consistant en des évaluations et suivis relatifs à la faune, à la qualité de l’eau et au bruit. Il s’agissait de mesures d’atténuation et de suivis à l’égard des oiseaux migratoires et des nids d’oiseaux de proie, de la préservation des amphibiens et de relevés d’urgence pour une espèce de chauve-souris en péril. Golder a effectué des relevés non intrusifs d’oiseaux et une surveillance des nids actifs afin de déterminer le moment où les travaux de construction pouvaient recommencer.

Golder a également assuré la surveillance du bruit et des vibrations durant les travaux de construction près de résidences considérées sensibles, ainsi que l’évaluation et la réhabilitation de sites contaminés le long de l’emprise du pipeline.

Le pipeline de raccordement King’s North est situé dans une zone assez densément peuplée de l’Ontario et il y a de nombreux intervenants locaux, provinciaux et nationaux impliqués, notamment le ministère des Transports de l’Ontario, le propriétaire de l’autoroute à péage 407, le Canadien Pacifique, le Canadien National, les autorités locales de conservation de la nature et le ministère de l’Environnement. Golder a participé à la gestion de cette situation complexe en utilisant ses connaissances dans l’exécution de travaux de terrain ainsi que son expérience et son réseau à l’échelle locale pour assurer un bon déroulement.

Les risques les plus importants durant la phase de planification du projet étaient le manque d’accès aux lieux pour effectuer les travaux de terrain. Face à cela, Golder a élaboré une stratégie d’exécution des tâches en parallèle afin d’utiliser le temps disponible de façon optimale et de respecter le délai (ambitieux) de dépôt de l’Office national de l’énergie. Nous avons, à plusieurs reprises, enclenché des programmes de terrain dès que les lieux devenaient accessibles afin de recueillir le plus de données possible aux fins des rapports et des demandes de permis. Cela nous a permis de respecter les exigences en matière d’information.

Durant la phase de construction, un certain nombre d’imprévus ont créé un risque de report de la date d’entrée en service, notamment la prolongation des travaux de construction ainsi que des activités de réhabilitation qui n’avaient pas été anticipées. Pour atténuer ce risque et répondre aux besoins urgents durant les travaux de construction, Golder a désigné des chefs d’équipe s’occupant exclusivement de chacun des programmes de terrain, pour identifier et mobiliser rapidement le personnel requis et obtenir des ressources supplémentaires auprès des bureaux locaux et des sous-traitants. À titre d’exemple, Golder a formé du personnel additionnel pour assurer le suivi de la qualité de l’eau durant les heures de travail supplémentaires et rassemblé du personnel de plusieurs bureaux de l’Ontario pour effectuer les travaux de réhabilitation imprévus.


Golder utilise des témoins de navigation (« cookies ») afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Web. En continuant à utiliser ce site Web, nous supposons que vous consentez à recevoir tous les témoins sur notre site Web.

D’ACCORD Plus d'information